Préparer son entretien de recrutement

Vous venez de valider votre BTS en alternance ? Il est temps de préparer votre entretien d’embauche ! Découvrez nos meilleurs conseils pour optimiser vos chances de recrutement auprès d’un employeur s’intéressant à votre profil.

Prendre du temps pour préparer son entretien

Pour débuter, vous pouvez lister tout ce que vous savez sur le poste et les points importants du profil recherché : formation, expérience, qualités requises, salaire …

Ensuite, renseignez-vous sur l’entreprise : effectif, chiffre d’affaires, évolution économique, vision stratégique. Cela vous aidera à vous faire une idée précise de la société pour laquelle vous postulez. Visitez le site Internet de l’entreprise et lisez les articles à son sujet, repérez les types de produits et services proposés, ou encore les nouveautés qui vont être lancées.

En entretien, vous pourrez facilement montrer votre connaissance et faire la différence par rapport à un candidat qui n’aurait que survolé ces informations.

Analyser son CV et trouver ses atouts pour le poste

Lorsque vous vous préparez à un entretien, vous devez être en mesure d’évaluer précisément vos forces et vos faiblesses pour savoir comment agir dessus.
Revenez également sur votre CV pour mettre en avant les qualités attendues par le recruteur : expériences similaires, formation à mettre en avant, compétences exigées…

Lors de votre entretien physique, il faudra également souligner tout cela.
Pensez ensuite à votre personnalité. Les activités extra-professionnelles que vous avez mentionnées indiquent-elles des qualités attendues pour le poste ?

Être conscient de ses faiblesses

Il est important lors de la préparation d’un entretien d’embauche d’être conscient de ses faiblesses ou des faiblesses éventuelles de votre CV. Le recruteur les aura certainement repérées, il s’agit donc de les assumer et de les expliquer afin de montrer à votre interlocuteur comment vous savez vivre avec, professionnellement.

Tournez le tout de manière positive.
« Oui, je n’ai pas encore d’expérience dans le milieu bancaire à proprement parlé, mais le monde de l’assurance m’a appris à me battre sur le plan commercial notamment. J’ai très envie d’apporter mes compétences à votre secteur. »
Et surtout ne mentez jamais en entretien cela pourrait être extrêmement préjudiciable si le recruteur venait à le remarquer.

Se préparer à la prise de parole

Être un bon orateur ne s’improvise pas. Lors de votre entretien d’embauche, vous devrez répondre de manière claire et précise aux questions du recruteur. Vous devrez également faire passer votre motivation et les messages qui vous semblent les plus opportuns en vue d’obtenir le poste.

La meilleure chose à faire est de vous entraîner afin que votre discours et ses arguments deviennent fluides le jour de l’entretien. Cet entraînement vous permettra d’effacer vos défauts de langage et de gagner en assurance tant en vous que dans votre discours. C’est également l’occasion de faire face à des questions auxquelles vous ne vous seriez pas préparé et d’éviter d’être déstabilisé le jour J.

Enfin, allez droit au but lors de l’entretien. Ne vous épanchez pas trop sur vous en donnant des détails inutiles. Soyez efficace !

Bien préparer ses affaires

Cette dernière étape est souvent prise à la légère. Nombreux sont ceux qui se disent qu’ils auront le temps le jour de l’entretien pour se préparer.

Là encore, une préparation en amont vous évitera tout stress inutile. Prévoyez la veille de vous munir de :

  • Votre convocation ou la lettre que l’on vous a adressée
  • La petite annonce à laquelle vous avez répondu et la fiche de poste
  • Préparez plusieurs CV (même si vous l’avez déjà envoyé), car vous aurez peut-être à le donner à plusieurs personnes qui ne l’ont pas eu ou l’auront égaré.
  • L’original ou une copie certifiée conforme de vos diplômes
  • Vos différentes attestations de stage et/ou certificats de travail
  • Éventuellement, le programme de votre école ou de votre formation dans la spécialité qui concerne le poste afin d’exposer au recruteur que vous avez déjà été en partie formé
  • Éventuellement, votre mémoire ou thèse professionnelle si le sujet est en rapport direct avec le poste
  • De quoi prendre des notes : papier, stylo et agenda pour le cas où l’on vous fixe un autre rendez-vous.

Un dernier conseil : rangez le tout au sein d’un trieur. Il s’agit de donner l’impression que vous êtes organisé. Enfin, n’hésitez pas à aller repérer les lieux de l’entretien quelques jours avant pour ne pas vous perdre le jour J. Prévoyez une marge de sécurité au niveau timing d’une heure environ.