Analyste crédit

Devenir Analyste crédit après un BTS CG

Vous venez de valider votre BTS CG en alternance ? Tournez-vous dès à présent vers le métier d’analyste crédit !

L’activité d’analyste crédit au quotidien

L’analyste crédit est en charge d’analyser la situation financière de son portefeuille client que cela concerne des particuliers, des professionnels ou des entreprises. Il étudie la possibilité d’accorder ou non le crédit ou le prêt en fonction du dossier du client.

L’analyste crédit doit être en mesure d’évaluer parfaitement les risques financiers que peut engendrer un accord de prêt pour la banque où il exerce.

Il informe le réseau des succursales de la banque sur la gestion des risques et le suivi des dossiers en cours. Il évalue de façon régulière la situation économique des clients et informe sa hiérarchie ainsi que les agences des situations budgétaires précises de ces derniers.

Il peut parfois s’occuper lui-même dans certains cas  du montage de dossiers de prêt.

Le profil d’analyste crédit

L’analyste crédit / risque est une fonction essentiellement technique et administrative. Ce professionnel ne se déplace pas chez les clients par exemple. Le métier exige de profondes connaissances du système bancaire : en comptabilité comme en droit, mais aussi d’un point de vue plus stratégique en connaissant les différentes solutions à mettre en place pour des cas précis. L’attaché risque bancaire joue un rôle pivot entre le siège et les succursales de la banque pour laquelle il exerce. La rigueur et la précision sont au cœur de son métier.

La formation pour devenir analyste crédit

Un diplôme spécialisé en finance est requis pour travailler comme analyste crédit. A ce titre, le diplôme du BTS CGO en alternance délivré par Ecole Sup’Paris est idéal pour exercer ce type de profession.

L’évolution de carrière

Après quelques années d’expérience à occuper son poste, l’analyste crédit peut envisager d’accéder à des fonctions à plus fortes responsabilités. Il pourra dans un premier temps se voir octroyer des dossiers plus importants, avec des sommes élevées. Par la suite il pourra prétendre devenir responsable du service risque et engagement des banques. In fine, il pourra devenir Chargé d’Affaires Entreprises, si tant est qu’il dispose d’une fibre commerciale.