La Gestion Prévisionnelle des Ressources Humaines permet de mobiliser les ressources humaines pour conduire la stratégie choisie par l’entreprise et faire face aux mutations de l’environnement. La GPRH vous est détaillée dans ce cours de BTS en alternance.

I – Finalités de la GPRH

A. Réalisation des objectifs stratégiques.
Les ressources humaines englobent l’ensemble du personnel et de ses compétences. Il s’agit évidemment d’une ressource clé pour réaliser les objectifs de l’entreprise. La gestion prévisionnelle vise à détecter les nouveaux besoins induits par la stratégie et à mettre en œuvre les politiques adaptées pour que les besoins et les ressources correspondent au mieux. Par exemple, l’externalisation ne conduira pas aux mêmes politiques d’emploi que l’intégration.

B. L’avantage concurrentiel
Le capital humain peut être une source d’avantage concurrentiel durable pour une société.

C. Anticiper les changements de l’environnement
L’environnement impose des changements politiques, économiques, socioculturels, technologiques, écologiques, et légaux. La GPRH intègre ces changements et leur impact sur l’emploi et sur les compétences nécessaires.

D. Obligation légale
La Loi BORLOO de janvier 2005, fait obligation aux entreprises de plus de 300 salariés de négocier tous les 3 ans une GPRH. Il s’agit de favoriser la mobilité interne, de gérer les fins de carrières etc…

II – Les outils de la GPRH

A. La pyramide des âges
La pyramide des âges est un mode de représentation graphique de la répartition du personnel de l’entreprise par âge et par sexe.
Cet outil permet de visualiser sans risque d’erreur la situation et d’anticiper les évolutions en matière de départs et de besoins de formation.

B. Le bilan social
Ce document comptable établit obligatoirement dans les entreprises de plus de 300 salariés définit des priorité en matière d’emploi, de rémunération, d’hygiène et sécurité, de condition de travail, de formation…

C. Le référentiel de compétences
Le référentiel des compétences présente la cartographie des métiers et des compétences requises pour les exercer.
Cet outil est précieux puisqu’il s’agira des métiers existants et de ceux qui émergent avec les stratégies mises en œuvre. Il est à croiser avec la pyramide des âges.

III – Mise en œuvre de la GPRH

La mise en œuvre suit un processus classique :
– Diagnostic et analyse des écarts il s’agit d’évaluer les besoins en termes quantitatifs et qualitatifs.
– Actions quantitatives : il s’agit de disposer à temps des ressources humaines nécessaires comme l’organisation des recrutements, l’organisation des réductions d’effectifs, la mise en place des sous-traitances éventuelles découlant de ces évolutions.
– Actions qualitatives comme la mise en place des formations, la mise en place des mobilités et le transfert des savoir-faire.

*Un cours de management enseigné dans tous les BTS en alternance de l’école, du BTS AM aux autres BTS :