La France à un taux d’ouverture global de 28% mais il n’est que de 5% pour le textile, 7% pour les services aux entreprises, 21% pour l’électronique, et 22% pour les produits chimiques. Ce cours d’économie de BTS aborde les caractéristiques du commerce extérieur. Un cours essentiel de votre BTS en alternance.

Structure géographique des échanges

La France commerce essentiellement avec les autres pays développés. Cette concentration des échanges s’est accentuée depuis 1980. Longtemps marquée par son commerce avec ses anciennes colonies, puis avec les pays de l’OPEP, le commerce international de la France s’est progressivement tourné vers des zones plus développées et à fort potentiel de croissance.
En 2010 la France réalise 63% de ses échanges avec les pays de l’Union Européenne. Si on ajoute le commerce développé avec les autres pays de l’OCDE, la France réalise 80% de son commerce extérieur avec des pays développés.
L’Allemagne est son premier fournisseur et son premier client. L’Italie son 2eme fournisseur et l’Espagne son 2eme client.
La France réalise son principal excédent avec la Grande Bretagne.
L’Asie pèse environ 18% des exportations françaises hors Union Européenne
La Chine est aujourd’hui son 4eme fournisseur et son premier déficit commercial.
Les USA restent le premier partenaire hors UE.
Dans toutes les zones hors UE la France est moins bien placée que ses concurrents européens. A noter que l’Afrique représente près 15% de ses exportations hors UE soit 2 à 3 fois plus que pour ses concurrents européens.

La structure par produits

La France importe et exporte principalement des produits industriels, des biens d’équipement et du matériel de transports.
Les échanges commerciaux de la France sont caractérisés par un fort excédent dans le secteur agroalimentaire, un fort déficit énergétique, et un fort déficit dans les biens de consommation.

Les échanges de services

Les échanges de services sont excédentaires et cet excédent progresse régulièrement. Tourisme, services techniques, de communication, redevances, licences sont autant de sources d’excédents.
Publicité, services financiers, transports, audiovisuel sont déficitaires. La France est le 2eme pays exportateur de service derrière les USA.